(Dé)motivation

Depuis la semaine passée j’ai une grosse baisse de motivation ! Sur ma TO-DO-liste j’ai quelques tâches qui sont toujours repoussées au lendemain et ça commence à s’accumuler. Il m’a quand même fallu 3 jours avant d’accomplir une tâche aussi simple que « chercher comment s’occuper d’un bonzaï ». Pour vous dire à quel point je suis dans une phase de procrastination intense. Du coup j’ai cherché à comprendre pourquoi c’est arrivé et quelles sont les solutions. Si vous vous trouvez dans la même situation ça pourra peut-être vous aider de lire cet article 🙂

Période creuse

Tout d’abord il faut savoir que j’ai terminé deux projets mandatés et je suis en attente pour commencer un nouveau ! Je suis donc dans une période creuse où je devrais travailler sur des projets personnels. Ce qui est bien plus difficile à mon avis. J’aimerais effectivement créer un projet un peu plus complet et faire une série d’illustrations mais j’ai plus de peine à prendre des décisions que pour un projet mandaté. Le fait de n’avoir aucune directives et aucun thème donnés me pose problème car je n’arrive pas à choisir un projet. J’aimerais faire tout à la fois ce qui est impossible.

Courbe de la motivation

motivation

Courbe de motivation comme je l’imagine.

Ensuite, je pense que la raison la plus évidente à mon manque de motivation est que l’euphorie du début c’est un peu dissipée. Comme pour tous projets après un certain temps ça perd un peu de son peps et c’est normal ! Je pense que c’est un phénomène naturel. Quand on est sur une pente ascendante on finit par redescendre. Je m’attendais un peu à ce que ma motivation baisse donc ce n’est pas vraiment une surprise. Je pense que la seule chose à faire est de redoubler d’efforts pour redresser la courbe et éviter de tomber trop bas.

Ce qui est embêtant c’est que ces deux aspects tombent en même temps ! D’un côté je m’efforce de créer un projet personnel créatif mais ça tombe pile dans cette phase de baisse de motivation qui est selon moi moins propice à la création. J’ai donc laissé un peu de côté mon projet de série d’illustrations et j’essaie de juste dessiner ce qui me passe par la tête sans aucune contrainte. Au final je suis contente du résultat donc ça m’aide à me motiver. Je profite également de cette phase pour faire des tâches pas créatives comme m’occuper de mon site internet (qui est en ligne yeah !) ou me créer un portfolio Behance, etc.

lindyhop3

Un dessin sans contrainte inspiré par la danse lindy hop

Mais encore?

En y réfléchissant bien j’ai également trouvé une autre explication à ma baisse de motivation. Ça risque de vous paraître totalement absurde mais je pense avoir eu peur de réellement réussir mon projet. Oui je sais ça paraît idiot ! Mais la peur du succès est tout aussi handicapante que la peur de l’échec. Je ne pensais pas avoir aussi rapidement des demandes pour des illustrations et je crois que je ne me sentais pas vraiment prête. J’ai donc inconsciemment essayé de saboter mon travail en procrastinant.

J’ai cherché à me documenter sur ce mécanisme et pour faire court celui-ci est souvent engendré par la peur de l’inconnu. Nous préférons en général rester dans notre zone de confort. L’être humain cherche à se protéger et c’est pour lui bien plus confortable d’éviter de se lancer dans un projet qui le mènera vers l’inconnu. Car oui si on arrive à réaliser un projet important, notre vie risque de changer en bien ou en mal. Ce peut donc être effrayant et c’est contraire à notre instinct. De plus, si on a l’air d’être quelqu’un qui a du succès les attentes des autres risques d’être plus élevée et on risque de tomber de plus haut.

J’ai voulu tester une solution à ce problème trouvée sur le net. Celle-ci consiste à se projeter dans le futur et de s’imaginer ayant déjà réussi son projet. Il faut ensuite faire une liste de tous les changements qu’il y aura dans sa vie. Tout compte ! Du détail le plus insignifiant au plus important. Si ceux-ci sont plutôt positifs on n’a pas réellement de soucis à se faire. Alors que s’il y a plus de négatifs il faut réellement remettre en question son projet et éventuellement corriger sa trajectoire. Pour ma part le négatif et le positif étaient assez équivalents. Ce qui m’a pas mal rassurée car je pensais qu’il y aurait plus de négatifs.

Pour conclure

Au final je sens que ma motivation s’améliore un peu de mon côté mais il m’a fallu du temps. Cependant il faut selon moi éviter d’attendre que ça passe et agir. Si vous vous trouvez dans la même situation que moi ça peut vous intéresser e savoir ce que j’ai concrètement fait en plus de la liste décrite dans le paragraphe précédent : j’ai parlé de ce problème autour de moi, j’ai beaucoup écrit dans mon journal pour comprendre d’où il venait, j’ai fouillé sur le internet, j’ai éliminé certaines contraintes que je m’étais fixée, j’ai dessiné librement ce qui me venait à l’esprit, j’ai faits des tâches purement exécutives pour éviter d’avoir l’impression de ne rien faire, je me suis accordé plus de pauses, j’essaie d’améliorer mon sommeil, j’essaie de me lever plus tôt.

Voilà dites-moi si vous aussi vous avez des techniques pour améliorer votre motivation !☺

Publicités

5 commentaires

  1. Ah, la motivation… Pas facile de toujours la conserver intacte! Personnellement j’ai souvent des baisses de motivation. Il m’arrive de me demander pourquoi je fais tout ça, pourquoi je tiens un blog si peu lu, pourquoi je continue à dessiner, pour qui surtout. Dois-je vraiment tenter de vendre mon travail, de me lancer vraiment dans l’illustration en free lance? C’est pas facile de garder le cap quand le cap en question ne mène à quasiment rien… Ce sont des remises en question periodiques!
    Je ne sais pas trop comment je me remotive. Je m’imagine laissant tout tomber et je pense à tout le travail effectuer, au bien que cela me procure de dessiner. Alors je continue. On verra bien. En tout cas j’aime beaucoup ton dessin libre. Très chouette!
    Bises ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Comme je te comprends. Je me pose exactement les mêmes questions!! Penser à ce qu’on risque de perdre si on abandonne c’est une bonne technique aussi je trouve! Il faut se serrer les coudes entre artistes pour se donner de la motivation 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s