Mon plan pour devenir illustratrice

Article_MonplanDéjà 6 articles sur mon blog et je ne vous aie pas encore parlé de mon plan pour devenir une super illustratrice ! Car oui, même si en général je suis qqun de plutôt spontané je pense que dans ce cas il me faut un minimum d’organisation pour arriver à mon but ! J’ai donc préparé un plan qui va me guider tout au long de mon expérience et j’aimerais vous le partager dans cet article !

Ce plan est composé en deux phases. La première est de me développer, d’expérimenter, d’apprendre, etc. La deuxième de me professionnaliser et de contacter des potentiels clients. Pour ce faire, j’ai défini une période d’environ une année donc si tout se passe bien d’ici l’été 2018 je serai une super illustratrice. Si d’ici là rien ne se passe, je continuerai l’illustration pour moi et je chercherai une autre direction à prendre. Je pense que c’est important de définir une période précise pour atteindre son but sinon on risque de se faire avoir par le temps et de ne pas se donner les moyens d’avancer !

J’ai commencé cette aventure mi-juillet donc il y a un peu plus de 3 semaines et je suis dans une phase où je suis vraiment super-motivée et où j’ai besoin de me consacrer à 100% à ce projet ! Je vis donc actuellement sur mes économies et avec un peu d’aide de ma famille et de mon chéri. Je vais continuer comme ça jusqu’à fin septembre-octobre. J’ai donc devant moi 2 mois environ pour expérimenter à fond. Ensuite je vais devoir me trouver un job alimentaire à 40% environ pour pouvoir payer mes factures de bases donc j’aurai moins de temps à disposition. Je me donne donc en gros jusqu’en janvier 2018 pour me développer et j’ai une TO-DO-liste assez longue :

  • Alimenter continuellement mes références (chercher des artistes que j’aime, que je n’aime pas et me demander pourquoi, qu’est-ce qui me plais? qu’est-ce qui me plais pas? etc.).
  • Analyser le milieu artistique en suisse.
  • Définir mes buts.
  • Développer mon propre style.
  • Avoir un blog (essayer de créer du contenu intéressant, apprendre à faire un bon référencement, apprendre à écrire correctement, comprendre comment avoir du succès avec un blog, me demander si ça me plaît d’écrire, expérimenter).
  • Comprendre la partie admin (comment gagner de l’argent, comment faire des offres et des factures, comment déclarer mon travail, comment avoir un statut de freelancer, comment créer un document Term &conditionsetc.).
  • M’améliorer en anglais.
  • M’améliorer en orthographe.
  • Apprendre à m’organiser, à ne pas procrastiner et à être efficace.
  • Comprendre comment avoir un shop en ligne (quel genre de produits je veux vendre, est-ce que ça me plaît? Qu’est-ce que les gens aiment? Comment faire des envois dans le monde? Comment emballer mes dessins? Comment prendre de bonnes photos? Etc.)
  • Utiliser patron?
  • Créer une chaine Youtube ? Est-ce que j’aime créer des vidéos ? Est-ce que ça serait intéressant de me voir dessiner ? Est-ce que j’ose parler devant une caméra ?
  • Faire de la linogravure ( est-ce que je fais des linos cool ? Est-ce que qqun voudrait acheter mes créations ? Acheter des habits secondhand et les transformer grâce à la linogravure pour les vendre ? Etc.)
  • Faire de la sérigraphie ? Est-ce que c’est cher ? Est-ce que je trouve qqun qui veut faire ça avec moi ? Comment trouver un local?
  • Allonger cette liste?

Donc voilà ma liste de choses à faire d’ici 2018 et j’espère rallonger cette liste au fur et à mesure de mes envies et découvertes. Si vous avec des idées que je pourrais ajouter n’hésitez pas à commenter 🙂

 

article_monplanMODIFS

 

Ce que vous devez comprendre c’est que tout ça fait partie d’une grosse remise en question personnelle. J’ai vraiment envie de faire ce qui me plaît dans la vie et je n’ai pas juste envie d’avoir un job pour payer mes factures et pour pouvoir partir en vacances et m’acheter des trucs. Non! J’ai envie de comprendre qui je suis et quel est mon but dans la vie.

Ma démarche est plus vaste que seulement être illustratrice. Je veux me donner le temps de réfléchir et de me développer personnellement pour savoir exactement où je vais. Je dois donc absolument expérimenter plein de choses et voir ce qui me plaît ou non.

Peut-être qu’au final je ne serai pas illustratrice mais je pense que j’en aurais beaucoup appris sur moi-même. Est-ce que savoir qui on est ce n’est pas plus important que tout le reste dans la vie ?

Jusqu’à maintenant j’ai juste fait ce qu’il faut. C’est-à-dire faire une école, trouver un job, etc. Mais je n’ai jamais pris le temps de réfléchir si c’était vraiment ce que je voulais. Je dois dire que ces 3 dernières semaines j’ai l’impression d’avoir tellement avancé que je pense que je vais dans la bonne direction. Même si parfois j’ai énormément de doutes car j’ai peur de foutre en l’air ma carrière de graphiste. J’essaie et on verra bien ce que ça va donner. 🙂

Publicités

6 commentaires

  1. Tout doux, Michèle. « Envie, plaisir » sont des mots que j’aime lire et je crois que la source d’énergie est là. Je lis que vous n’en manquez pas ! « Falloir, devoir, vouloir, absolument, but » beaucoup moins. Je crois que le piège à énergie est là. « Question, doute, peur, demande » sont des émotions très naturelles. Je vous souhaite courage, sérénité, d’époustouflantes découvertes … et de faire ce que vous avez envie de faire.

    Aimé par 1 personne

  2. Moi je trouve que c’est super d’avoir un plan d’action! Par contre il faut qu’il puisse être flexible, car on ne sait jamais ce que la vie peut nous réserver. Continue, c’est super de suivre tes développements!

    J'aime

  3. Salut Michèle! Je découvre tout juste ton blog et tes illustrations, j’aime beaucoup ton style! Je trouve ça super courageux cette démarche que tu entreprends, le fait de reprendre ce qui te plait vraiment et de te remettre au dessin. Ce qui est quand même chouette c’est que tu es jeune et tu n’as pas trop « perdu de temps » si je puis dire.
    C’est marrant, je traverse un peu la même chose, même si nos situations reste différentes : j’ai toujours aimé dessiner mais je pensais que des études en ce sens ne mèneraient à rien (grosse erreur…). Du coup, à 31 ans j’ai un job bien payé mais qui ne me plait pas. Alors depuis 2 ans j’ai ouvert un blog et je me suis remise à dessiner. Je tente de développer une activité d »illustratrice en free-lance, sans les conseils d’aucune école, sans aucune formation. C’est pas évident. N’empêche, mon blog c’est ma bulle d’air, mon terrain de jeux à moi. Alors j’y crois un peu.

    Je te souhaite de réussir, tu fais de belles choses ♡
    A très vite 😉

    J'aime

    1. Salut Mélissa! Merci merci pour ton message!

      Je comprend bien ce sentiment d’avoir l’impression d’avoir « perdu son temps » et même si je suis encore jeune comme tu le dis j’ai toujours eu l’impression d’avoir raté le coche quelque part! J’ai compris il y a quelques mois seulement que le seul moyen de ne plus avoir ce sentiment était d’essayer à fond! Et au pire si ça ne donne rien j’aurai essayé et je pourrais avancer dans une autre voie.

      Tu as ton parcours et tu ne peux plus le changer mais je trouve ça super courageux que tu reste motivée à dessiner et à apprendre par toi-même! D’ailleurs tes dessins sont super et je suis sûre qu’avec de l’assurance tu trouvera ta place en tant qu’illustratrice. Il faut y croire 🙂 ❤

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s